Comment faire pour bénéficier de son DIF

Le DIF ou Droit individuel à la formation a été remplacé par le CPF ou Compte personnel de formation depuis janvier 2015. Les heures DIF sont accumulées jusqu’en 2014 pour le secteur privé et jusqu’au 31 décembre 2016 pour le secteur public. Les salariés ont droit à 20 heures de DIF chaque année. Ces heures coûtent cher et permettent de financer une formation.

Le coût des heures DIF

Le DIF est un droit qui permet aux salariés d’obtenir des actions de formation. Cela peut être dans le but d’acquérir une qualification, de monter en compétence ou tout simplement pour se perfectionner dans un domaine particulier. Ce droit permet également d’acquérir une qualification répertoriée dans les certifications professionnelles. À la suite d’une étude réalisée par la Caisse des dépôts et consignation, le droit à la formation d’un titulaire tourne autour de 1240 € en moyenne. Le nombre d’heures cumulées varie suivant les années d’ancienneté du salarié. Si ce dernier a travaillé une dizaine d’années avant 2014, son DIF peut atteindre un plafond de 120 heures. S’il ne l’a jamais réclamé, cela équivaut à un budget de 1 800 € si on prend en compte le fait que chaque heure coûte 15 €. Cette somme doit cependant être réclamée au plus tard avant le 30 juin 2021, sinon, elle sera versée au Trésor public et ne sera plus récupérable.

Connaître ses heures DIF

Acquérir le DIF dépend du contrat de travail du salarié. Si ce dernier est en CDI avec au moins un an d’ancienneté, il peut bénéficier du DIF qu’il travaille à temps plein ou à temps partiel. Dans le cas d’un travail à temps partiel, le DIF est déterminé suivant le temps de travail réalisé. Si le salarié est en CDD, il peut aussi réclamer son DIF. Il doit toutefois afficher des heures de travail d’au moins 4 mois consécutifs. Les apprentis et ceux encadrés par un contrat de qualification ne peuvent pas bénéficier de ce droit. Concernant les heures, les employeurs sont obligés d’en informer leurs salariés avec une attestation délivrée fin 2014 ou début 2015. Il est aussi possible d’afficher l’information sur le bulletin de paie du salarié. Si vous souhaitez connaître vos heures alors que vous n’avez pas reçu l’attestation, vous pouvez donc vérifier votre fiche de paie. Outre ces deux options, il est aussi possible de trouver les heures DIF dans le certificat de travail. C’est le cas si vous avez quitté l’entreprise. Vous pouvez également vous rapprocher de la RH de la société pour accéder à vos heures DIF ou sinon, vous rapprocher de votre OPCA. Ce dernier est un organisme où l’entreprise verse ses cotisations sur vos droits à la formation.

Réclamer un DIF

Avant juin 2021, il faut réclamer son DIF. La demande dépend du salarié. Il est aussi possible que l’employeur propose une ou plusieurs formations à déduire sur ce droit. À ce moment-là, libre à l’employé d’accepter ou non la proposition. Dans le cas où vous souhaiteriez réclamer vos heures, vous pouvez faire la demande par écrit. Elle est à adresser à votre employeur ou à la DRH ou à votre supérieur hiérarchique. La lettre doit être remise à main propre. Elle doit contenir votre nom et vos coordonnées, ceux de votre employeur, la date de votre demande, ainsi que le nombre d’heures que vous souhaitez réclamer. Ensuite, vous devez y inscrire le type de formation que vous aimerez suivre et sa durée. Votre employeur aura un délai d’environ 1 mois pour répondre à votre demande. Les frais de formations sont pris en charge par ce dernier. Dans le cas où vous travailleriez encore pour l’entreprise pendant la formation, votre salaire ne changera pas et n’en sera pas impacté si le DIF est effectué pendant le temps de travail. Dans le cas contraire, il est possible que votre employeur verse 50 % de votre salaire seulement.

Déposer ses heures DIF sur le compte CPF

Vu que les heures DIF seront expirées d’ici quelques mois si vous ne les réclamez pas et si vous ne les utilisez pas, sachez qu’il est possible de les déposer sur votre compte CPF. Ainsi, même si le DIF disparait, vos heures resteront valables et seront utilisables. Vos droits n’iront donc pas au Trésor public. Pour ce faire, vous devez tout d’abord justifier vos heures en réclamant l’attestation, la fiche de paie ou tout autre document mentionnant cette information. Vous devez ensuite scanner le justificatif et l’insérer dans votre compte CPF. De plus, sachez que le fait d’enregistrer vos heures DIF dans votre compte CPF permet d’augmenter le budget pour vos formations. Quand vous serez prêt, vous pouvez débloquer vos fonds et faire appel à vos droits afin que ces heures puissent financer vos formations. Vous avez largement le choix en matière de formations DIF. Vous pouvez apprendre les langues, la bureautique, le secteur de la santé, l’informatique, etc.