Qu’est-ce qu’une bulle immobilière ?

Le marché immobilier est tout ce qui concerne les opérations des biens immobiliers, leurs ventes, leurs achats, ainsi que leurs locations. Mais depuis quelques années, le marché est devenu de plus en plus inaccessible dans certains pays. Le prix ne cesse d’augmenter en flèche et le phénomène de la bulle immobilière a vu le jour. Par ces quelques lignes qui vont suivre, découvrez ce qu’est la bulle immobilière, ainsi que ses caractéristiques.

Que signifie le terme « bulle immobilière » ? 

Quand le marché immobilier rencontre une ampleur exceptionnelle, le phénomène de bulle immo se révèle inévitable. En effet, il y a une bulle immobilière quand le prix des immobilisations s’accroît considérablement sans que l’économie ni le niveau de vie des habitants ne suivent la cadence. Le coût des propriétés connaît une hausse sans frein, sans raison, et sans explications logiques. En gros, c’est la croissance du marché immobilier sans refléter l’état de l’économie du pays concerné. C’est un sujet dominant qui peut faire place à une crise d’après bulle immo. Elle peut exploser à tout moment, entraînant de nombreux problèmes économiques.

Qu’est-ce qui peut causer le phénomène ?

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine de la bulle immobilière, mais la principale origine s’avère la spéculation. Depuis la pandémie, de nombreuses personnes qui se sont lancées dans le télétravail veulent acquérir des logements plus confortables, plus spacieux et notamment plus chers, afin de se mettre à l’aise.

L’augmentation de la demande à l’égard de l’offre

Comme chaque marché, il faut aussi qu’il y ait un équilibre entre la demande et l’offre dans l’immobilier. Si la demande s’est accrue largement par rapport à l’offre et que l’offre ne peut pas la suivre, le prix de l’immobilisation sera alors augmenté. Cela représente le moment propice pour faire de la vente. Toutefois, les propriétés à vendre se font de plus en plus rares, ce qui provoque une bulle immo à un moment donné.

La surévaluation du marché

La surévaluation est l’attribution d’une valeur supérieure à ce qu’elle vaut réellement. C’est le fait de faire estimer une chose de manière beaucoup trop avantageuse. Certaines agences immobilières ont opté pour cette méthode afin d’attirer les acheteurs, car le prix est l’un des critères que les acheteurs potentiels prennent en compte en premier lieu. De ce fait, les prix ne cessent d’augmenter et prennent de plus d’ampleur.

La fluctuation du taux d’intérêt

La variation successive du taux d’intérêt est l’une des causes de la bulle immo. Toutefois, il y a aussi la souplesse de certaines banques dont l’acquisition d’un prêt ne nécessite plus des étapes administratives lourdes et lentes. La baisse des taux d’intérêt des prêts d’immobilisations favorise également l’inflation du marché immobilier. Évidemment, le pouvoir d’achat des clients augmente. Pour la raison que l’octroi d’un crédit est devenu facile, ils choisissent des propriétés plus chères à acheter et s’endettent davantage.

Quel pourrait être la conséquence de la bulle immobilière ?

La conséquence de la bulle immo n’est autre que son éclatement, c’est-à-dire la chute subite de la demande qu’on appelle encore krach immobilier.

 « Krach » est un mot d’origine allemande qui signifie bruit. De ce fait, un krach est la baisse brutale des prix ou des cours actifs. Il est à noter que le krach peut se diviser en trois sortes :

  • Le krach relatif qui se base sur le marché lui-même
  • Le krach financier qui généralise les marchés financiers
  • La crise généralisée qui touche l’économie en général.

L’équilibre entre la demande et l’offre est donc rompu. Les acheteurs disparaissent et les vendeurs se retrouvent dans une situation compromettante, les obligeant à baisser le prix de leurs biens. Lassés et n’ayant plus les moyens, les acquéreurs ne cèdent plus face à des prix exorbitants.

Alors que les actifs ont été surévalués, lors de l’éclatement de la bulle, ils sont désormais sous-évalués.

Les effets de la bulle immobilière sur l’économie

 La bulle immo n’a pas forcément de conséquence sur l’économie, contrairement à son éclatement qui peut chambouler grandement l’économie du pays touché par le phénomène. Il peut donc y avoir une récession économique qui n’est autre qu’une période économique réduite qui se traduit par la baisse du PIB suite au surendettement des agents immobiliers, des propriétaires et même des investisseurs. Les propriétés sont alors devenues difficiles à vendre ou à écouler. Ces derniers se retrouvent des fois dans l’incapacité à payer leurs dettes.

Pour y remédier, quelques stratégies sont utiles et devraient être mises en place pour pouvoir freiner le phénomène comme : rétrécir l’accès au crédit en exigeant plusieurs critères au demandeur, inciter les banques à reprendre les taux normaux d’intérêt, ou alors imposer une taxe sur la spéculation. Certains économistes admettent que cette bulle est généralement accompagnée d’un phénomène spéculatif assez important sur le marché. C’est pourquoi, il est difficile de comparer ce phénomène à celui observé dans le passé sur le marché financier. 

Comment bien choisir ses panneaux acoustiques ?
Comment calculer l’impôt sur les revenus locatifs ?