Conseils pour acheter son appareil auditif en Belgique

Si vous avez des problèmes auditifs, il vaut mieux traiter le problème dès le début pour éviter d’aggraver la maladie. Le port d’un appareil auditif peut être prescrit aux malentendants. Toutefois, le choix va dépendre du degré de surdité. Quels sont les critères à prendre en compte pour ne pas se tromper ?

BTE et RIC : quelle est la différence ?

Les fabricants proposent une grande variété d’appareils auditifs pouvant convenir à tous les problèmes d’audition. Les modèles récents sont de plus en plus performants et plus faciles à manier. Le contour d’oreille est très robuste et peut s’adapter à tous les degrés de surdité. Il s’agit d’un petit boîtier qu’il faut placer derrière l’oreille. Ce boîtier renferme les piles, l’amplificateur sonore et le micro. L’appareil capte les bruits extérieurs et le tube conduit les sons vers le conduit auditif. Dans cette catégorie, on distingue principalement deux modèles.

Le Behind The Ear (BTE) est le plus ancien. Son inconvénient ? Il est trop visible. Le RIC ou Receiver In the Canal est un contour d’oreille dont le boîtier est de petite taille. Il est plus discret que le BTE car l’embout et le tube sont transparents. Néanmoins, le fonctionnement reste le même. Grâce à son embout perforé, le format Slim est plus discret et offre un conduit auditif plus aéré. La forme Power est recommandée aux personnes souffrant d’une surdité sévère. En cas de besoin, obtenez plus d’informations sur le site d’une maison des appareils auditifs Belgique.

Quels sont les différents types d’appareils intra-auriculaires ?

D’autres modèles plus discrets ont vu le jour. Certains sont capables de passer inaperçus. L’appareil auditif intra-auriculaire dispose d’un seul embout dans lequel se trouve l’électronique. La conception est sur mesure, car la prothèse doit être parfaitement adaptée à chaque oreille pour assurer une bonne correction auditive.

Il existe quatre types de prothèses intra-auriculaires. Le CIC est le plus courant. Il s’insère dans le conduit auditif du patient. De couleur beige, il est très discret et peut s’accorder avec tous les problèmes d’audition. La taille de l’ITC est un peu plus grande, car il est équipé d’une pile plus imposante (rechargeable ou jetable) afin d’assurer une autonomie inégalée. Il est recommandé pour corriger les problèmes de surdité profonde.

L’IIC est totalement invisible à l’œil nu. Cela est dû à son embout miniature et transparent. Enfin, il y a l’IT réservé aux personnes souffrant d’une perte auditive sévère. C’est le modèle le plus facile à manipuler et le plus robuste.

Quels sont les critères de choix ?

Le choix d’un appareil auditif va dépendre à priori du degré de déficience auditive. Dans le cas d’une perte d’audition sévère à profonde, il faut miser sur un BTE, un IT ou ITC. Si la discrétion est votre priorité, optez pour un IIC. Ensuite, il faudrait prendre en compte la facilité d’utilisation. En effet, il faudrait porter cette prothèse tous les jours. Pour les personnes âgées, la maniabilité est importante.

Certains modèles sont aussi très fragiles. Pourtant, l’achat requiert un budget non négligeable. Pour garantir une meilleure longévité à votre appareil, misez sur les dispositifs en contour d’oreille. Ils sont à la fois fiables et robustes et garantissent une meilleure longévité par rapport aux audioprothèses intra-auriculaires. Attention ! Le degré de résistance peut aussi différer selon la marque.

Par ailleurs, il faut vérifier le confort d’usage, la performance et l’autonomie. Certains appareils offrent un niveau sonore de meilleure qualité que d’autres. Il faut donc vous fier à votre ressenti au moment de l’essayage. Si possible, privilégiez un appareil garantissant une grande autonomie (l’autonomie varie entre 5 à 21 jours) afin d’éviter d’avoir à changer les piles régulièrement. Les modèles rechargeables offrent également un bon compromis. Enfin, les options proposées varient aussi selon la marque : résistance à l’eau, effacement des bruits de fond, connexion Bluetooth, réglage à distance…

Où trouver un appareil auditif au meilleur prix ?

Pour bénéficier d’un appareil de qualité premium en Belgique, il est fortement recommandé de vous adresser à une maison de l’appareil auditif justifiant de plusieurs années d’expérience dans ce domaine. Pour trouver les meilleures adresses, fiez-vous aux recommandations des internautes sur les sites et les forums dédiés.

Ensuite, vérifiez les garanties et les tarifs. Pour maîtriser le budget, il vaut mieux privilégier une enseigne proposant une offre tout compris comprenant le suivi et le réglage. Ainsi, il n’y aura plus de dépenses supplémentaires à prévoir. Votre mutuelle pratique le tiers payant ? Choisissez un centre partenaire avec votre assureur. Ainsi, vous n’aurez plus à avancer les frais. En tout cas, pour trouver un appareil auditif pas cher et de qualité, il est recommandé de comparer les offres avant d’acheter. En faisant jouer la concurrence, vous pourrez trouver le meilleur rapport qualité-prix.

Il est bon à savoir qu’il existe des établissements qui proposent des essais gratuits et sans engagement. C’est un excellent moyen pour vérifier la qualité des services avant de prendre une décision.