Comment optimiser la chaîne logistique ?

Dans le domaine de la logistique ou du transport, le supply chain ou la gestion de la chaine logistique s’avère un élément fondamental que toute entreprise doit tenir compte. Il s’agit du pilier permettant à la structure de supporter les efforts de l’entité dans ce domaine. Une optimisation efficace du supply chain est importante pour avoir des résultats plus tangibles : amélioration et rapidité du process, proposition des fournisseurs à la hauteur des besoins des clients, etc. Mais quelles sont les techniques à mettre en œuvre pour optimiser la chaine logistique au sein d’une entreprise ?

Le supply chain management

Afin de bien gérer les flux logistiques associant efficacité et rapidité, il est nécessaire de travailler le supply chain management ou SCM. Il s’agit d’une technique d’amélioration de la chaine d’approvisionnement de la firme. Cela passe, généralement, par une diminution considérable des stocks. Votre personnel peut en effet effectuer un travail en flux tendu. De manière simplifiée, la gestion de la chaine d’approvisionnement sert à rendre les opérations plus fluides. En d’autres termes, cette technique vous demande d’oublier l’ancien modèle « commandes-stocks-livraison ». Au contraire, elle vous oriente vers l’adoption d’une nouvelle vision de la chaine logistique axée sur l’agilité et l’échange de données en temps réel. Cliquez sur supplychaininfo.eu pour voir plus d’infos sur le wms et le rse.

Vous n’êtes pas obligé de vous occuper entièrement de cette évolution. Il vous est possible dans ce cas de faire appel à un professionnel reconnu en matière de flux logistique management. Cet expert a pour mission de déterminer la stratégie wms et achat de votre structure. De cette façon, il sera facile de procéder à la mise en œuvre des changements adaptés de façon optimale.

Bien structurer l’entrepôt

Une des démarches fondamentales est, également, la structuration de l’entrepôt. Cette méthode vise à rendre la gestion des stocks plus facile. De même, vous aurez la facilité de mettre en place une stratégie de stock appropriée. Dans cette optique, il convient de numéroter tous les produits. Chaque partie de l’entrepôt doit, ensuite, répondre à un besoin particulier comme zone de convoyage, zone de préparation de commande, zone de sur-stock. Vous êtes amené par ailleurs de dresser des routes logistiques dans le dépôt. Cela facilite la recherche des produits plus rapide et sans difficulté. Le fait de rationaliser l’entrepôt vous procure un gain en rapidité au moment de gérer les commandes. C’est une technique efficace pour satisfaire les clients finaux ainsi que pour améliorer les services.

Pratiquer le cross-docking

Par définition, le cross docking marque un point fondamental pour pouvoir travailler davantage en flux tendu. Dans cette optique, les stocks de l’entreprise demeurent limités au strict besoin. En effet le cross docking sert à accélérer le process. Les marchandises qui arrivent sont expédiées le plus tôt possible. Cette méthode d’optimisation logistique se résume en quelques étapes. Premièrement, il est important de recevoir les marchandises qui proviennent des prestataires. Ensuite, Il faut assurer le transport des produits entrants dans la partie centrale localisée entre deux quais. Ces derniers sont appelés flux sortant et flux entrant. En outre, il faut identifier et sélectionner les produits dans les  conteneurs afin de préparer les commandes dans les meilleures conditions. Une partie de ces marchandises sera déposée dans le deuxième quai. Enfin, les camions transportent ces produits à la destination des clients finaux. En suivant cette chaine, vous atteignez facilement une gestion optimale de votre stock, mais également du service que vous proposez à votre clientèle.

Diverses alternatives s’offrent à l’entreprise lui permettant d’optimiser le supply chain. Il est possible de mettre en place des logiciels appropriés ou encore se concentrer sur la gestion des quais tout en tenant compte du fret maritime lors du transport des marchandises.