Comment bien choisir les polices de son site web ?

En Webdesign, le type de police que l’on utilise est un élément de design déterminant. Je discute d’ailleurs régulièrement de ce sujet sur mon site www.baptistepages.com. C’est souvent un élément auquel on ne pense pas car on se concentre sur les images, les arrière-plans, les couleurs et ce genre de choses. Pourtant c’est bel et bien un élément très important. Dans cet article, je vais vous donner quelques astuces choisir votre police de caractère correctement et ne pas faire d’erreur de débutant.

La première chose à savoir lorsqu’on choisit les polices de caractère pour son site Internet, c’est qu’il ne doit pas y en avoir trop. Idéalement, vous devriez choisir une ou deux familles de polices de caractères et rester avec celles-là pour la totalité de votre site. Il est assez simple de comprendre pourquoi. Un site avec beaucoup de polices différentes va faire rapidement brouillon on va se retrouver avec une impression d’amateurisme. Il sera plus difficile à lire par le visiteur puisqu’il va être sans arrêt stimulé par les polices différentes. C’est pour ça qu’il est souvent envisagé d’utiliser une seule police pour tout un site.

Dans le cas où vous utilisez des polices différentes, choisissez-en une pour les titres et une pour le texte de votre site Internet. L’idée est alors de faire un fort contraste entre ces deux polices par exemple si vous choisissez une police de texte comme open sans, qui est une police sans-serif très simple, vous allez chercher à contraster par une police qui sera peut-être plus grasse et qui aura peut-être des pattes. Vous pouvez aussi contraster avec une police qui, au lieu d’être droite reproduit une écriture à la main.

L’important est d’essayer de bien différencier les titres du texte pour que le visiteur puisse, d’un seul coup d’œil, comprendre qu’est-ce qui est un titre et qu’est-ce qui est un texte.

Jusqu’ici, nous avons d’ailleurs parlé uniquement des familles de police mais vous pouvez aussi conserver la même famille pour tout le site et créer des contrastes non pas par la famille de police mais par ses autres propriétés comme le poids, la taille, ou encore l’espacement des caractères.

Très souvent nous allons d’ailleurs jouer sur tous ces éléments à la fois en choisissant une police d’une famille différente, d’une taille plus grande, et d’un poids plus important pour les titres. Maintenant, discutons des choses à ne pas faire lorsqu’on choisit une police pour son site Internet.

En ce qui concerne la police des titres, la première chose à ne pas faire et de faire des titres trop énormes. C’est une erreur que je vois souvent en Web design, ou la police des titres fait 100 pixels voir même 120 pixels et se retrouve complètement énorme par rapport aux autres écritures de la page. À l’inverse l’extrême opposé est également mauvais il ne faut jamais avoir une police de titres qui soient trop petites, sans ça nous ne comprenons pas visuellement si le titre est important et nous avons tendance à le rater lorsqu’on scanne la page. C’est vraiment quelque chose qu’on veut éviter lorsqu’on crée une page Internet. On veut que le visiteur puisse scanner notre page facilement sans avoir à réfléchir.

Toujours dans les titres, une autre erreur à éviter et d’utiliser les titres colorés. Très souvent (voir même toujours) les titres colorés rendent immédiatement un design amateur. Si vous décidez d’utiliser une couleur pour vos titres, choisissez une couleur qui soit dans votre palette de couleur et qui ne soient pas trop vive, choisissez une couleur qui soit vraiment sombre et très proche du noir et ça pourra peut-être aller. Mais vous avez quand même toutes les chances de vous tromper dans le choix de votre couleur pour la police des titres. Si vous voulez être sûrs de vous, choisissez simplement du noir si vous êtes sur un arrière-plan blanc ou du blanc si vous êtes sur un arrière-plan noir.

Enfin j’aimerais vous parler de la police de texte. Il est très facile de se planter dans le choix d’une police de texte. Tout d’abord choisissez une police de texte sans serrif, c’est-à-dire sans pattes et aussi droite que possible. La police open sans est un parfait exemple tout comme la police Roboto au ou encore Arial.

Si vous choisissez une police qui n’est pas droite et qui a des pattes, vous serez forcé de choisir une police très grande en taille pour qu’elle soit lisible facilement par le visiteur. Le problème, c’est que lorsque les polices sont trop grandes l’effet visuel est mauvais puisque cela résulte visuellement par des murs de texte. Les murs de texte sont quelques choses que nous vous vraiment éviter en webdesign car ils ne sont quasiment jamais lus par les visiteurs.

Un autre problème courant dans le choix des polices de texte et encore celui de la couleur. N’utilisez jamais de couleur comme du bleu, du rouge du vert dans vos polices de texte pour mettre du texte en avant. Si vous souhaitez mettre du texte en avant dans un paragraphe mettez-le simplement en gras ou en italique mais ne changez jamais la couleur, cela donne immédiatement un effet amateur et on dirait que le site a été fait par un CM2.

Pour la couleur de votre texte choisissez une couleur très lisible qui propose un fort contraste par rapport à l’arrière-plan. Encore une fois je vous recommande d’utiliser un arrière-plan clair et d’utiliser une couleur de police très proche du noir pour un contraste optimal et une facilité de lecture pour le visiteur.