Achat de pharmacie : faire appel à un spécialiste en ligne

Comme la majorité des établissements de vente, l’achat de pharmacie nécessite un fonds de départ de plusieurs milliers d’euros. Ce n’est pas un projet à prendre à la légère. Il existe plusieurs paramètres à étudier pour rentabiliser votre investissement. Si vous faites les analyses par vous-même, vous allez y arriver, mais la manœuvre va vous prendre des mois, voire des années. L’aide d’un spécialiste est donc nécessaire pour un travail précis, et dans les temps. Vous pouvez en trouver en faisant quelques recherches sur internet. Privilégiez les professionnels qui ont déjà réussi à mettre en place plusieurs officines.

Avec un professionnel, c’est un business plan de A à Z.

Ce n’est pas seulement une vente pharmacie, que le spécialiste s’occupe dans les transactions. Les attributions des spécialistes sont nombreuses, comme l’établissement d’un business plan précis. Dès votre premier entretien téléphonique, vous pouvez obtenir quelques astuces pour perfectionner vos plans de projet. Ensuite, vous pouvez demander une rencontre, pour estimer la rentabilité de votre projet d’achat d’officine de pharmacie. Ici vous avez le choix entre deux méthodes de travail. Soit le spécialiste fait une simple consultance, où il vous dit juste les démarches à suivre, et vous franchissez les étapes par vous-même. Soit, il vous accompagne tout au long du processus. La deuxième option est nettement meilleure. Vous devez donc transmettre au spécialiste, vos critères de base pour votre nouvelle pharmacie. Ensuite, vous allez choisir parmi les propositions. Ce n’est qu’au deuxième entretien que le business plan précis sera établi, allant de l’étude des concurrences jusqu’aux stratégies marketing. Des plans détaillés sont disponibles pour vous guider sur www.pod.fr.

Des astuces pour vous démarquer du lot.

L’achat pharmacie c’est bien, mais être une officine unique qui se démarque du lot, c’est mieux. Les professionnels en ligne ont plusieurs conseils à vous donner, pour attirer le plus grand nombre de clients chez vous. Vous pouvez demander ce genre de stratégie lors de vos échanges. Fini les officines classiques, où vous vendez une très grande variété de médicaments standards. La première astuce, c’est de vous spécialiser sur une ou deux domaines similaires dans le monde médical. Vous pouvez donc vous orienter vers la médecine homéopathique, ou bien nutritionnelle et diététique pour commencer. Ces spécialités peuvent être présentes dans une seule et même enceinte. Vous pouvez aussi vous spécialiser dans les produits pharmaceutiques orthopédiques, une spécialité en plein essor en ce moment. Le choix reste le vôtre. Vous devez juste savoir les besoins des habitants, des patients et des hôpitaux dans votre région.

Une budgétisation précise en tenant compte des taxes.

Les réglementations administratives sont souvent floues pour les acquéreurs, qui veulent acheter une pharmacie par eux-mêmes. Entrer dans l’illégalité peut vous coûter cher, même si vous ignoriez les démarches à suivre. Faites donc appel à un spécialiste pour vous aider. Il peut vous guider dans le rassemblement de toutes les pièces administratives de budgétisation. Quelques bases sont nécessaires avant de vous lancer. Il existe trois types de taxes que vous devez prévoir avant d’acheter une pharmacie. La première est la taxe de la sécurité sociale, qui ne dépasse pas les 3% de votre chiffre d’affaires. La deuxième concerne les médicaments en général, la moyenne est de 10%. La dernière taxe de base est plus ou moins importante. Elle concerne tous les dispositifs, matériels médicaux que vous vendez. Le taux peut s’élever jusqu’à 20%. Les taxes vont aussi dépendre du type de spécialité que vous avez défini, pour votre pharmacie. Plus la spécialité est rare, plus le taux sera important. Veuillez donc inclure les taxes dans vos budgets de départ. Les calculs et les analyses sont les travaux du spécialiste. Il ne vous reste plus qu’à payer, par la suite.