The Roots – How I got over

Neuvième album pour ce groupe légendaire de Philadelphie et encore une fois la surprise est au rendez-vous. Leurs échappées récentes dans le monde du Rock Indé et leur perpétuel retour aux racines Soul ont dévié imperceptiblement leur cap.

Autour des deux membres fondateurs Black Thought et Questlove se sont agglomérés bon nombre d’artistes. Chaque album fonctionne comme une strate supplémentaire qui vient se substituer, se fondre ou s’appuyer sur la précédente. De la même manière, How I got over héberge des anciens et des nouveaux venus. Ces derniers sont, soit témoins de la reprise d’un de leurs morceaux (Dear god 2.0/ Monsters of Folk), soit poseurs pour refrain chanté (Joanna Newsom).

Cette manie d’entrecouper de bons couplets avec une soupe R&B tout en vibrato saupoudré d’œstrogène fait froid dans le dos. Rassurez-vous, les membres The Roots sont plus fins que ça et savent placer ces refrains sobrement sans utiliser l’artillerie lourde. Ce qui aurait pu ruiner l’album, lui apporte un grain plus Soul que R&B tout en modestie.

Ce type de détails alliés à la présence d’instruments acoustiques, montre à quel point le groupe se détache du Hip Hop traditionnel. Il ne faut pas se voiler la face, la musique de The Roots tient plus du Hip Hop middle class que de la bande originale de la vie d’un crack addict. Il s’agit néanmoins d’un album d’une grande qualité.