Politique, football et bonnes combines !

Un slogan qui nous rappelle étrangement quelque chose. Mix improbable entre le slogan de l’UMP lors de la dernière présidentielle « Ensemble, tout devient possible » et l’ancien slogan de Conforama « Le pays où la vie est moins chère », le nouveau site bernardtapie.com remet sur le devant de la scène Bernard Tapie. Pour le meilleur … et pour le pire ?

En toute simplicité, le site d’E-commerce lancé avec son fils Laurent Tapie, promet des économies sur « vos factures courantes et vos achats » dès la page d’accueil. Surfant sur l’effet « crise », c’est la caverne d’Ali Baba : voyages, assurances, automobiles, et même crédits, forfait téléphonique à 0 euros par mois,  énergie et … impôts ! Bernardtapie.com souhaite ainsi « redonner du pouvoir d’achat aux français en leur permettant de faire des économies (immédiatement) et en leur permettant de trouver de nouvelles sources de revenus et de se constituer un patrimoine (dans quelques mois)».

Un sarkozyste de gauche

Un communiqué de presse aux allures politiques. C’est que le lancement fort médiatique du site s’accompagne également de l’annonce du grand retour de Bernard Tapie chez les Radicaux de Gauche. Il en avait été exclu lors de son soutien à Nicolas Sarkozy pendant les dernières élections Présidentielles de 2007.

Invité de Jean-Michel Aphatie, il précise cependant qu’il ne sera qu’un simple « militant de base ».  Selon l’AFP, il aurait déclaré que « La première chose que j’ai dite quand on m’a rendu mes droits civiques, c’est, je vais retourner chez les radicaux de gauche, qui m’ont toujours soutenu et qui continuent d’avoir les mêmes idées que moi». Un ralliement qui suscite déjà questionnements et controverses.Régis Soubrouillard, pour Marianne2 allait même jusqu’à interroger :  « Tapie, la taupe de Sarko ? ».

Une chose est sûre, l’image même de ce « sarkozyste de gauche » divise. Tantôt homme politique, tantôt homme d’affaires, acteur et animateur de télévision, l’autodidacte inspire respect et méfiance dans l’opinion publique. Ses démêlés judiciaires étant aussi nombreux à la Une que ses succès. Connu pour ses nombreux rachats d’entreprises en difficulté, le rachat d’Adidas puis sa revente, impliquant une série d’opérations financières du Crédit lyonnais a longuement défrayé la chronique.

De toutes les situations

Aujourd’hui relaxé et réhabilité, l’homme est sur tous les fronts. C’est que Bernard Tapie a plus d’un tour dans son sac. Et entend le faire savoir ! Trois actualités valant mieux qu’une, on le retrouve également aux pages sport de l’actualité. Le Parisien indiquait ainsi que l’ancien Président de l’OM  aurait déjà noué contact avec les dirigeants actuels du Paris FC. Nombre de grandes villes européennes possèdent deux grandes équipes de football sans problème, pas (encore) en France ! Une occasion à saisir par le célèbre homme d’affaire médiatique. Si rien n’a encore été officialisé, ne doutons pas que Bernard Tapie a déjà fait siennes les règles de l’arène : du pain et des jeux !