Les stratégies d’optimisation de la gestion des publications

La politique de communication figure parmi les dimensions du marketing mix pour chaque entreprise. Les publicités jouent un rôle important dans la promotion et le fleurissement de l’affaire. Elles devraient, en principe, emmener l’entreprise vers une croissance de son chiffre d’affaires. Pourtant, effectuer des publicités nécessite un certain volume d’investissements. Ainsi, si ces derniers n’arrivent pas à attirer de bonnes affaires, le résultat comptable de l’entreprise risque d’être pénalisé en raison des charges de communication engagées. Il est donc primordial d’optimiser la gestion des publications.

Identifiez vos cibles et effectuez un « marketing agressif »

La première chose à faire consiste à l’identification de vos cibles. Il s’agit, en effet, de déterminer les profils caractéristiques des consommateurs visés ou potentiels. Parmi ces profils, il faut surtout détecter leur comportement de consommation, leur structure d’âge, leur niveau de vie, leur manière de vivre, le revenu ainsi que leurs besoins quotidiens et spécifiques. Pour recueillir ces données, procéder à des enquêtes statistiques s’avère nécessaire et utile. Toutefois, des données déjà existantes peuvent être recueillies et disponibles pour les traitements (estimations en inférence, investigation probabiliste, descriptives statistiques, études métrologiques, etc.). Suivant cette optique, l’analyse de données, ou « data analysis », occupe le point focal de la campagne. C’est à partir de ces données et de ces études que la politique et la gestion des publications se baseront.

Si vous ne pouvez pas réaliser une optimisation de la gestion de vos publications, ou si vous avez besoin d’assistance en la matière, sachez qu’une multitude de plateformes de gestion sont à votre disposition. Une plateforme de gestion, comme le PIM, est une entité qui peut vous accompagner.

Analyse et planification stratégique

Il est difficile d’interpréter le coût d’une campagne de publications puisque vous ne pouvez pas définir à priori le prix total précis nécessaire dans la gestion de toutes les activités liées aux publications. Ce qui est évident, c’est qu’une entreprise, quelle que soit sa taille, devra supporter un certain nombre de coûts dans la réalisation de sa politique de communication. Mais il est utile d’appréhender ce que sont les macro-activités auxquelles correspondent différentes modalités de dépenses à engager. Cette appréhension permet d’optimiser la gestion des publications, tout en visant une augmentation du taux de visibilité de vos catalogues produits. Il faut ainsi opter pour la solution de gestion la plus pertinente et la plus fiable.

La première étape nécessaire pour effectuer des publications concerne les aspects organisationnels : il faut créer une stratégie de publication, insérer cette communication d’entreprise dans un plan d’action plus large. Avant de comprendre ce qu’il faut lancer, il faut comprendre pourquoi le lancer. Vous devez ainsi détenir une stratégie capable d’identifier les objectifs à poursuivre, à atteindre et à communiquer. Et cette stratégie varie selon les objectifs : voulez-vous lancer des publications en vue de fidéliser vos clients ou voulez-vous attirer plus de clients potentiels ? Ou êtes sur le point de lancer de nouveaux produits ou des services ? Sachez que chaque objectif doit avoir une stratégie spécifique. Tout cela doit être clarifié dans les procédés de planification, ayant une représentation humaine bien évidemment. Sans cette phase de planification, votre publication n’aura que des vagues objectives et des résultats avec moins de précision.

La phase d’opérationnalisation et arbitrage coût-bénéfice

Sur le plan opérationnel, il faut procéder à la création des supports pour effectuer la mise en œuvre effective de vos publications. Dans ce cadre, deux aspects doivent être retenus, à savoir l’aspect des contenus (textes, liens, références, etc.) et l’aspect contenant (design, ergonomie, présentation globale, etc.).

La réalisation des publications est accompagnée par d’autres activités constituées par le test. Ce dernier permet de vérifier quels éléments (boutons d’appel à l’action, textes, etc.) admettent le meilleur retour sur les individus cibles. En principe, le meilleur élément apportera le meilleur résultat. Cette série d’activités de test comprend également des coûts supplémentaires en termes de ressources humaines.

Recourir à l’e-mail marketing

À part les possibilités de publication sur les réseaux sociaux, le recours à l’e-mail marketing semble aussi être très bénéfique pour optimiser la gestion des publications.

Les études sur les avantages de la campagne de publication par courriel abondent, mais la plupart des conclusions convergent sur un fait : l’e-mail est, de nos jours, le canal marketing qui offre le ROI le plus élevé avec le score de 38:1. Ce dernier signifie que l’e-mail marketing génère 38 dollars pour chaque dollar dépensé. Ce résultat a été constaté dans l’étude de suivi des e-mails des marketeurs en 2018, faite par le Litmus et la DMA dont la taille de l’échantillon était de 372 observations émanant dans les quatre coins du monde entier. Toutefois, ce score peut descendre à 36:1, soit 36 dollars de bénéfice pour chaque dollar investi en e-mail marketing, dans le cas où il y a une stagnation des affaires ou du commerce.