La hongrie est rouge de rage

Une usine qui produit de l’aluminium, située à Ajka, à 165 km de Budapest. Pour une tonne d’aluminium produite, les usines doivent stocker trois tonnes de boue toxique.

Ce résidu de la production contient des éléments nocifs, comme le plomb, et très corrosifs, notamment pour la peau. De mauvais calculs, un stockage sous-estimé, bref… Un des réservoirs de l’usine s’est fendu lundi 4 octobre, déversant pas moins de 1,1 million de m3 de boue rouge toxique sur les 7 villages avoisinants.

Les représentants de la société de production d’aluminium (MAL) ont d’abord annoncé que la boue n’était pas toxique…Résultats : de nombreux habitants de la région sont brulés vif sur les mollets et les mains. Pris par surprise, 7 personnes sont mortes entraînées et leurs corps ont été retrouvés entièrement brulés. Tous les poissons de la rivière attenante sont morts et les sols sont contaminés. Pour l’instant l’heure est encore au déblaiement, que les habitants devenus sans-abris tentent de faire par leurs propres moyens. Mais lorsqui’il sera au bilan, les brûlures seront ravivées.