Festivals au coeur de la capitale

La journée du vendredi 1er juillet sonnait le glas de la fin de l’année scolaire. Vive les vacances et les grandes villes qui se vident peu à peu au fil des semaines pour, parfois, recouvrir un autre visage. Curieux parisiens et autres visiteurs, restez attentifs, de jolies surprises en perspective.

Des festivals et encore des festivals. Je cours ! Un vrai régal, à moindre coût pour certains. Zoom sur trois d’entre eux au cœur de la capitale.

Comme beaucoup, le début des grandes vacances ne change pas grand-chose à notre quotidien parisien mise à part une affluence dans les couloirs des métros parisiens qui s’allège et des rues qui se font plus désertes. Pas si anodin que ça notamment en période de grosses chaleurs et de travail estival. On y gagne pas mal au change finalement et un autre Paris s’ouvre à nous.

Première étape : la mairie du IIIe arrondissement

Ambiance festive du côté de la rue de Bretagne et de la rue Eugène Spuller. Comme chaque année, de nombreux artistes prendront place et investiront le parvis de la Mairie du IIIe. Pour cette quatorzième édition des soirs d’Été, le comité des fêtes et la mairie du IIIe poursuivent leur partenariat avec la radio ouï FM. Du 28 juin au 13 juillet, 12 jours de concerts gratuits et en plein air : l’occasion de profiter de son quartier à la sortie du bureau, de découvrir de nouveaux artistes et d’investir son arrondissement autrement.

De la musique contemporaine, du rock à la soul en passant par l’électro et la chanson française. Au programme sur la grande scène et dans le kiosque du Square du Temple, des groupes connus mais aussi de nouvelles têtes. Louis Bertignac, Florent Marchet, Luke, Deportivo, Pep’s, Jim Murple, Memorial, André Manoukian, Brigitte, Kill the Young… ou encore Absynthe, Minded, Irma, Joseph d’Anvers, Les Yeux Noirs, Gizelle Smith, Nadéah, Lail Arad, Electro Deluxe, Oh la la ont répondu présents cette année.

Cinéma en plein air à la Villette : d’une rue à l’autre

C’est avec joie que je vais m’empresser de me rendre au festival de cinéma en plein air organisé comme chaque année dans le Parc de la Villette, à Paris. Le fil rouge de cette édition 2011 : la rue. Du 19 juillet au 21 août, un écran géant est dressé et s’anime à la tombée de la nuit pour nous proposer de grands classiques ou un des incontournables succès cinématographiques des dernières années. Tous ces films sont gratuits et présentés en version originale. Cette année, la programmation est encore une fois haute en couleurs : Almodovar, Gus Van Sant, Scorsese, Wim Wenders, Klapisch, Wong Kar-wai, Woody Allen, Éric Rohmer et plein d’autres encore s’inviteront au spectacle.

Si la météo est de la partie, grande soirée garantie. Vous passerez certainement du rire aux larmes. Arrivez préparés et armés d’un bon pique-nique, d’un grand plaid et installez vous confortablement sur la pelouse ou dans un transat que vous aurez loué. N’arrivez pas trop tard. Ce festival a fait ses preuves et des centaines de personnes prennent place chaque soir.

Dernière étape au Nouveau Casino

Je poursuis mon périple en musique rue Oberkampf. Du 1er juillet au 4 septembre, Le Nouveau Casino nous propose une programmation riche et variée, avec parfois des concerts gratuits avant minuit ou 1h00. L’occasion de découvrir de nouveaux talents.

Un petit avant-goût avec « Oops » du groupe parisien Pilöt, qui vient de réaliser son premier album Möther, et en concert le lundi 18 juillet. Le style : rock-electro-expérimental. Un titre original et qui donne envie de frapper à la porte du Nouveau Casino.