Assurance mobile et multimédia : choisir la meilleure offre en ligne

Les appareils multimédias et électroniques coûtent assez cher, c’est pourquoi, il s’avère impératif de les préserver. En effet, on ne peut prévoir les petits pépins du quotidien et comme on dit, il vaut mieux prévenir que guérir. C’est dans ce genre de situation qu’interviennent les assureurs, en proposant des services spécialisés pour protéger ces objets de valeur. Les offres sont nombreuses, et bon nombre d’entre-elles sont même très complètes. Parmi la diversité de garanties offertes par ces prestataires, quelle est la meilleure offre ?

L’assurance pour appareil nomade : un moyen simple et efficace pour protéger ses biens multimédias

Également appelée assurance multimédia, ce type d’offre s’adresse à toutes personnes désirant protéger leurs objets connectés. Cette dernière permet à ceux qui se déplacent souvent de partir l’esprit tranquille avec leurs appareils. L’assurance objet nomade protège diverses catégories d’appareils, selon les offres de chaque assureur. On retrouve le plus souvent l’assurance du téléphone portable, des appareils électroménagers, des équipements de sport ou de mobilité urbaine, etc.

Concernant les risques couverts, cela dépend également de la formule proposée par l’assureur. Ce dernier admet généralement la casse, le vol, la perte, la panne, et dans certains cas l’oxydation. Parachut propose d’ailleurs une formule d’assurance téléphone vol et casse, adaptée pour protéger tous vos appareils multimédias. Rendez-vous sur ce site pour en savoir plus.

L’inconvénient de souscrire à ce type de service est le fait qu’il ne prend en charge que les objets nomades. Pour les appareils uniquement domestiques, cette offre ne présente pas grand intérêt. Par ailleurs, certains assureurs n’indemnisent les sinistres que dans le cas où cette dernière a eu lieu hors de votre domicile.

Opter pour l’assurance affinitaire

L’assurance affinitaire ou extension de garantie est un service complémentaire offert à un individu lors de l’achat d’un objet. Ce service est aujourd’hui devenu très courant, et permet de prolonger la durée de garantie classique de l’appareil acheté. Plus concrètement, lors de l’achat d’un ordinateur, par exemple, le vendeur (non-assureur), proposera à son client une extension de garantie. Si le téléviseur est habituellement couvert durant 2 ans, l’extension proposée peut atteindre 2 à 3 ans. Si le client accepte de signer le contrat, son objet sera garanti pour 5 ans en tout.

Ces assurances complémentaires couvrent bon nombre d’appareils multimédia tels que les smartphones, les ordinateurs ou encore les télévisions. Néanmoins, le vol d’un téléphone portable ne figure pas dans les dommages couverts. Avant d’y souscrire, il est alors conseillé de prendre connaissance de toutes les conditions et garanties admises dans le contrat.

Les critères pour choisir la meilleure offre

Comme toutes les offres sembles bien alléchantes, ce n’est pas évident de s’y retrouver, surtout quand on n’y connait rien en la matière. Afin de mieux choisir parmi les formules disponibles sur le marché, il est impératif de voir point par point les conditions imposées par chaque prestataire. Quelques critères doivent alors être pris en compte :

  • Les produits couverts par l’offre

Lors de la souscription d’une assurance objets multimédia, plusieurs possibilités s’offrent à l’adhérent de celle-ci. Il peut, soit assurer un seul objet, soit choisir de garantir un ensemble d’appareils. Quelques conditions doivent toutefois être respectées pour bénéficier de ce privilège. Les objets couverts doivent avoir un prix excédant 75 €, et ne pas avoir plus de 5 ans. Dans le cas d’une protection d’un groupe d’objet, la plupart des assureurs imposent une limite (qui est souvent de 4 appareils). Le choix de l’offre idéale dépend alors de vos besoins, et du nombre d’objets à assurer.

  • Le type de sinistre admis par les assureurs

Le vol et la casse sont des dommages indemnisés par la majorité des assureurs d’objets nomades. D’autres situations sont toutefois admises dans certains cas, comme la panne ou encore une mauvaise manipulation. Comme pour les produits couverts, les modalités du dommage doivent respecter 3 conditions. Tout d’abord, le sinistre doit être issu des agissements d’un tiers. Ensuite, la couverture est admise que dans le cas où le dommage ait eu lieu à l’extérieur. Enfin, le problème de l’appareil ne doit pas survenir d’une négligence de son possesseur.

  • Le type d’indemnisation en cas de dommage

Pour choisir votre contrat d’assurance mobile, vous pouvez prendre en compte le type d’indemnisation proposé par l’assureur. Elle peut prendre la forme d’un remboursement de l’appareil, d’une réparation ou d’un échange à neuf.