Actualité du secteur des assurances en Europe

Le secteur assurantiel européen continue d’être florissant en 2019, on note le développement de nouvelles garanties innovantes comme les offres d’assurances affinitaires proposées par la sfam-group.eu/.

Tendances et enjeux

Malgré l’impact important de la crise financière survenue il y a près de dix ans, la branche continue d’être un marché en pleine expansion. Pour 2019, la prévision du taux de croissance est de +1,6% contre +2,3% aux États-Unis. Selon l’agence de notation S&P Global Ratings, un risque de récession fait toutefois partie des scénarios probables. L’issue qui sera trouvée au Brexit pourrait par ailleurs avoir des conséquences économiques à l’échelle du continent. Pour la France, l’évolution réglementaire engendrée par la loi Hamon en 2014 a modifié de façon non négligeable le secteur assurantiel. Le nouvel article L113-15-2 a ainsi modifié la réglementation en vigueur. L’opportunité est désormais donnée aux clients de résilier leur contrat quand ils le souhaitent après la première année d’adhésion. Les assurés peuvent ainsi plus facilement faire baisser le montant de leur couverture et par conséquent les prix du marché. La loi Hamon s’applique aussi bien pour les garanties habitation, auto que l’assurance emprunteur. En Europe, le secteur est concerné par plusieurs réformes. La mise en conformité Solvabilité 2 correspond à une harmonisation des pratiques pour les états membres de l’Union européenne. Véritable changement culturel, cette nouvelle réglementation a pour objectif d’apporter plus de transparence sur la situation financière de l’assureur et de limiter ainsi les risques. Par ailleurs, la Directive Distribution en Assurance (ou DDA) a été créée afin de protéger les assurés : l’assureur doit notamment agir de façon loyale, non trompeuse et toujours dans l’intérêt du client.

L’expansion du digital

La digitalisation des pratiques touche tous les secteurs et celui de l’assurance n’est pas en reste. Signatures numériques, cloud, devis en ligne et conseils à distance font parties de nouveaux usages qui révolutionnent les pratiques des agents et des courtiers. Les professionnels doivent également suivre l’évolution de leur clientèle qui utilise les réseaux sociaux au quotidien. L’analyse de la data est sans doute le process qui permettra de proposer des offres plus adaptées aux attentes des consommateurs. Le fameux Big Data pourrait véritablement permettre un meilleur profilage des assurés. Ainsi, de nouvelles informations sont apportées par les données récoltées. Les critères habituels comme la catégorie socio-professionnelle ou l’âge ne sont plus les seuls éléments pris en compte, de nouveaux critères émergent grâce aux applications mobiles et aux objets connectés. Suivant la même logique, il est facilement imaginable que les besoins des assurés soient également mieux ciblés. Par conséquent, le service proposé par les compagnies est en mesure de s’adapter pour des solutions sur mesure. Le Big Data, associé au blockchain peuvent engendrer par ailleurs des réductions de coûts opérationnels pour les compagnies. Cet avantage est démontré par l’exemple de la start-up Oraclize. Cette société propose en effet que « les passagers soient automatiquement indemnisés lorsque leur vol est en retard, sans avoir besoin de remplir un quelconque formulaire, et donc sans que l’entreprise ne doive traiter les demandes. » Le Big data permet enfin une évolution du métier vers la prévention, piste intéressante à la fois aussi bien pour l’assuré que pour le professionnel.

Évolution du marché

Il serait faux de penser que le secteur est saturé, de nouvelles opportunités existent. À ce titre, les couvertures professionnelles sont des pistes intéressantes à creuser. La spécialisation des agents sur ce type de risque se développe pour répondre plus efficacement à la demande. Pour faire face à une forte concurrence, la vraie valeur ajoutée des courtiers tiendra à leur capacité à travailler en réseau et à développer une expertise pointue. Par ailleurs, le domaine de l’assurance affinitaire est en pleine expansion. Ce type de garantie tend à se diversifier. Au départ, il s’agissait de produits couvrant les risques relatifs à une population ciblée (golfeurs, motards…). Ces couvertures comprennent maintenant les extensions de garanties pour de l’électroménager ou de la téléphonie, les risques relatifs aux voyages et divers évènements.